• mj4677

Plaques d'adresse : la Montréalaise

Comme fabricants d’adresses gravées dans la pierre, à force d’observer les plaques d’adresse des maisons (numéros de porte) et autres bâtiments, nous avons développé notre œil : déformation professionnelle! Ainsi, en se promenant à Montréal, on ne peut que constater la dégradation des adresses d’origine en acier émaillé : une signature bien propre à la ville qui se perd.

En lisant l’article du professeur à la retraite, Jim McGranaham, paru dans le Devoir.comi tout comme celui du journaliste André Laroche paru dans LaPresse.comii, la même conclusion s’impose : il est dommage de voir disparaitre ainsi un objet tant utile qu’esthétique, soit les numéros civiques inscrits sur les plaques des adresses peintes en acier émaillé.

Un numéro d’adresse civique doit être repéré rapidement par les visiteurs, livreurs, services d’urgence… mais cette obligation d’avoir un numéro de porte visible et facilement repérable n’empêche rien au cachet d’une signature patrimoniale.

Nous, qui travaillions principalement la pierre, avons décidé de chercher un matériau qui pourrait permettre de recréer, plus facilement qu’en acier émaillé, les plaques d’adresse de Montréal, et à un cout plus abordable. Il est possible de trouver des matériaux d’aujourd’hui imitant la beauté d’autrefois.

Conséquemment, nous offrons maintenant les plaques d’adresse La Montréalaise et La Patrimoine pour la préservation d’un des atouts du patrimoine architecturale de Montréal. Paris a sa signature avec ses plaques de rue, Montréal peut retrouver sa signature avec ses numéros civiques à ses portes!

i Devoir.com, Jean-François Nadeau, 18 février 2014

ii LaPresse.com, 30 juillet 2016


https://www.creationature.com/product-page/adresse-la-montréalaise

  • White Facebook Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon

©2023 by Flamingo Designs. Proudly created with Wix.com